Réforme du code pénal: rencontre entre Bouayach et Benchemsi

Crédits photo: CNDH

Ce mardi 20 novembre 2019, la présidente du CNDH (Conseil national des droits de l’Homme) Amina Bouayach a rencontré une délégation de Human Righs Watch (HRW), composée notamment d’Ahmed Benchemsi, directeur de la communication et du plaidoyer pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord auprès de HRW.

Sur son compte Twitter, le CNDH a partagé ce matin une photo de cette rencontre à propos du mémorandum de la CNDH relatif à l’amendement de la loi 10-16, et adopté le 29 octobre dernier à la suite du débat sur la dépénalisation de l’avortement. Ce mémorandum liste un ensemble de recommandations axées sur les libertés individuelles.

Pour rappel, Mustapha Ramid, ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme, a donné son avis sur le mémorandum du CNDH le 8 novembre dernier au Parlement. Selon lui, le CNDH peut exprimer ses positions en tant que conseil indépendant, mais « le gouvernement et le Parlement ne sont pas obligés de les mettre en oeuvre », lit-on sur le site TelQuel.