Ramadan: la rumeur d’un assouplissement des restrictions qui affole la Toile

8298
Crédits: MAP

La rumeur d’un allègement des mesures de restrictions sanitaires circule ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Si les sources contactées par nos soins ne démentent pas l’information, la plupart affirment que rien n’est officiel pour le moment.

Un message circulant sur les réseaux sociaux aborde en détail les mesures d’assouplissement qui devraient être appliquées durant le mois de Ramadan. Au moment de la publication de cet article, aucun démenti officiel n’a été fait par les autorités compétentes.

Six mesures sont évoquées dans ce document. D’abord l’instauration d’un couvre-feu nocturne de 00h à 06h du matin, la fermeture des marchés une heure avant la rupture du jeûne, l’ouverture des cafés après l’appel à la prière du Maghreb jusqu’à 23h, avec interdiction de servir le ftour. En plus: la fermeture des magasins à 23h et l’interdiction des rassemblements pour le repas du ftour.

Dans un autre message, circulant également sur les réseaux sociaux et évoquant les mêmes mesures, il est souligné qu’il s’agit de «propositions au gouvernement», et non de mesures annoncées par ce dernier.

Contactée par nos soins, une source au sein du ministère de l’Intérieur n’a pas souhaité commenter cette rumeur.

Au niveau de la Wilaya de la région de Casablanca-Settat, une autre source nous explique que «l’information circule depuis quatre jours, mais n’a pas été démentie», toutefois, «l’information n’est pas officielle, et tant qu’il n’y a pas de communiqué il ne s’agit que d’une rumeur».

 

Lire aussi: Vidéo. Pour Ramadan, restaurateurs et cafetiers demandent plus de visibilité

 

Noureddine Harak, président de l’Association nationale des patrons des cafés et des restaurants au Maroc (ANPCRM), affirme également que cette rumeur «est insistante depuis plusieurs jours et (nous) en avons même discuté lors de notre dernière réunion». «Nous avons demandé des explications au ministère de l’Intérieur et de la Santé, qui nous ont affirmé durant le week-end que l’information n’est pas officielle».

Ce week-end même, le chef du gouvernement tirait pour sa part la sonnette d’alarme sur la montée des cas critiques. «Le nombre de cas graves nécessitant une réanimation est passé à 72 au cours des dernières 24 heures», a-t-il écrit, samedi 27 mars, sur son compte Twitter. Et de préciser plus loin que «(notre) espoir face à la pandémie est d’achever la vaccination».

Dimanche 28 mars, le royaume enregistrait pour la première fois depuis plusieurs semaines, plus de nouveaux cas d’infection que de guérisons du Covid-19. En effet, 301 cas d’infection au coronavirus ont été enregistrés, tandis que 268 personnes ont été déclarées guéries du Covid.

À noter que 4.302.183 personnes ont déjà bénéficié du vaccin et 3.332.292 personnes ont déjà reçu leur deuxième dose.