Vidéo. Pour Ramadan, restaurateurs et cafetiers demandent plus de visibilité

1356
Crédits: Ayoub Ouajib/H24 Info

Le couvre-feu nocturne a été prolongé de deux semaines à compter de ce mardi 16 mars. Une situation qui exacerbe les restaurateurs et cafetiers, surtout à l’approche du mois de Ramadan. Ils demandent dans ce sens plus de visibilité de la part du gouvernement.

Lors de cette conférence organisée par la Confédération marocaine des métiers de bouche (CMMB), les différents opérateurs et fédérations ont appelé le gouvernement à mettre en place une stratégie pour accompagner les professionnels du secteur durant ce mois particulier où la quasi-totalité de l’activité est réalisée après la rupture du jeûne, soit après le couvre-feu encore en vigueur.

Dans ce sens, Mohamed Elfane, président de la Fédération Marocaine de la Franchise et Commerce (FMF), a présenté quant à lui plusieurs scénarii qui pourraient être mis en place. De la simple livraison à un rallongement du couvre-feu, les professionnels du secteur se disent prêts à toutes les options, qui ne soit pas la fermeture totale et qui mettrait à mal un secteur déjà fragilisé par les mesures de restrictions imposées par la pandémie du Covid-19.

Pour rappel, un couvre-feu national instauré de 21h à 6h du matin. Les restaurants, cafés, commerces et grandes surfaces doivent continuer à fermer à 20h. De même, les fêtes et les regroupements demeurent interdits.