Protection de la vie privée: bientôt un cadre juridique dédié aux réseaux sociaux?

Mohamed Benabdelkader, ministre de la Justice. DR

Lors de la réunion de la Chambre des représentants tenue lundi 20 janvier, le ministre de la justice a abordé la question de la protection de la vie privée sur les réseaux sociaux.

«Il n’est plus possible dans un Etat de droit d’autoriser l’usage du droit à la liberté d’expression pour légitimer des dépassements et atteintes à la vie privée d’autrui», a déclaré Mohamed Benabdelkader, rapporte ce jour le site Yabiladi. Le ministre de la Justice s’est ainsi engagé devant les députés à mettre en place dans un futur proche un cadre juridique dédié aux atteintes à la vie privée sur les réseaux sociaux, poursuit le média.

Le ministre s’est appuyé notamment sur la Convention de Budapest sur la cybercriminalité pour convaincre de la « conformité » de sa promesse « aux engagements internationaux pris par le Maroc ». Pour rappel, le Maroc a pris part à cette convention le 29 juin 2018, ainsi qu’à son Protocole additionnel sur la xénophobie et le racisme.

Le quotidien en ligne précise que le département de la Justice en collaboration avec d’autres ministères examine l’adoption de mesures législatives idoines dans le but de « circonscrire ce phénomène pour protéger les droits et la liberté des citoyens, préserver leur vie familiale et privée, et non pas pour limiter le droit à la liberté d’expression », a indiqué Bendabdelkader.