Près de 500 Marocains bloqués à l’étranger rapatriés d’Espagne

3141
Opération de rapatriement des Marocains bloqués à Sebta./DR

Quelque 289 Marocains, dont des enfants et des bébés, sont arrivés, vendredi, à l’aéroport d’Oujda-Angad à bord de trois vols successifs en provenance de Madrid, opérés dans le cadre du rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Les trois vols charters, avec à bord respectivement 103, 101 et 85 personnes, ont bénéficié à des citoyens marocains qui se trouvaient bloqués dans la région centrale d’Espagne.

L’opération s’est déroulée dans le respect total des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur, sous la supervision des services concernés.

A leur arrivée, ces personnes, munies de leurs masques de protection, ont pu effectuer les formalités douanières et récupérer leurs bagages de manière fluide et ordonnée, dans le respect des distances de sécurité et avec utilisation des bornes distributrices de gels hydroalcooliques.

Ces citoyens ont ensuite embarqué dans des bus à destination d’un établissement hôtelier de la ville de Saidia, où ils seront soumis aux tests de dépistage au nouveau coronavirus (Covid-19) et seront confinés selon les procédures sanitaires en vigueur.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le directeur de l’aéroport d’Oujda-Angad, Mohcine Benhaddouche, a indiqué que l’opération de rapatriement s’est déroulée dans d’excellentes conditions et en prenant l’ensemble des dispositions sanitaires nécessaires, avec le concours de l’ensemble des services opérant au sein de l’aéroport, sous le contrôle sanitaire du ministère de la Santé.

L’ensemble du personnel travaillant au sein de l’aéroport a bénéficié d’une formation en matière de gestion de ce genre d’opérations, a-t-il affirmé, notant que des moyens ont été déployés pour réduire le risque sanitaire, comme la mise en place de distributeurs de gels hydroalcooliques et de caméras thermiques pour déceler toute température suspecte, ainsi que la mise en œuvre des mesures de distanciation physique.

 

 

Lire aussi: Vidéo. Melilla: une centaine de Marocains manifestent contre le blocage de leur rapatriement

 

Par ailleurs, le dispositif de l’ensemble des services intervenants a été renforcé afin que le temps de passage de ces personnes rapatriées soit le plus court possible, dans le but de minimiser le risque de contagion éventuelle, a ajouté  Benhaddouche.

Des personnes rapatriées ont dit, dans des déclarations à cette occasion, toute leur joie et soulagement de regagner la mère patrie, exprimant leurs remerciements au roi Mohammed VI pour cette noble initiative.

Elles ont également affirmé que le voyage s’est déroulé dans de bonnes conditions, saluant à cet égard les efforts du Consulat du Royaume du Maroc à Madrid et de l’ensemble des autorités et parties intervenant dans cette opération.

A noter que quelque 310 Marocains, dont 10 bébés, bloqués en Espagne, ont été rapatriés mercredi à bord de trois vols arrivés à Tétouan en provenance de la région d’Andalousie (Sud d’Espagne).

Lundi prochain, des vols similaires bénéficieront à 300 autres citoyens marocains dans la région nord-ouest d’Espagne, et ce à partir de Barcelone.

Toutes ces opérations suivront le même protocole sanitaire, avec des tests de dépistage au virus à l’arrivée et un confinement de neuf jours dans le cadre du suivi médical nécessaire, le but étant de s’assurer que ces personnes ne constitueront pas un danger pour eux-mêmes ou leurs familles et voisins.

Au total, plus de 900 personnes seront rapatriées, ce qui constitue une accélération de la cadence des opérations de rapatriement qui devront concerner prochainement d’autres régions et pays.

 

 

Lire aussi: Marocains bloqués à l’étranger: 310 personnes rapatriées d’Andalousie

 

 

Aussi quelque 300 Marocains, dont 10 bébés, bloqués en Espagne dans le contexte de l’état d’urgence décrété suite à la propagation du Covid-19, ont été rapatriés, vendredi depuis Madrid, à bord de trois avions.

Il s’agit du deuxième groupe concerné par cette opération en Espagne après le départ, mercredi, de trois vols depuis Malaga avec 300 Marocains à bord.

L’ambassadeur du Maroc en Espagne,  Karima Benyaich, qui a rendu visite aux Marocains concernés par cette opération au point de leur rassemblement au Parc des expositions (IFEMA) avant leur transfert à l’aéroport, a souligné que cette opération, initiée par l’Ambassade du Royaume et les différents consulats marocains en Espagne, en coordination et avec la coopération des autorités espagnoles, a bénéficié en particulier aux personnes souffrant de problèmes de santé ou de maladies chroniques, ainsi qu’aux personnes âgées, celles en situation de précarité et les enfants mineurs.

Ces mêmes critères seront pris en compte lors des prochaines étapes de ce programme qui se poursuivra dans les prochains jours pour inclure la région de Catalogne (nord-est de l’Espagne), a ajouté Mme Benyaich dans une déclaration à cette occasion, précisant qu’avec l’opération lancée ce jour à Madrid, le nombre total des bénéficiaires de ce programme en Espagne atteint désormais 600 personnes.

Cette opération se déroule dans le respect le plus strict du protocole sanitaire en vigueur et des mesures de précaution, a relevé l’ambassadeur.

Dans ce contexte, elle a également indiqué que les avions ont opéré à deux tiers de leur capacité, de même que les bus transportant les bénéficiaires et ce, pour respecter les mesures de distanciation sociale.