Vidéo. Melilla: une centaine de Marocains manifestent contre le blocage de leur rapatriement

1708
DR.

Des Marocains encore bloquées dans l’enclave de Melilla, ont manifesté leur mécontentement, après l’arrêt soudain des rapatriements depuis la ville.

Sans aucune nouvelle annonce pour leur rapatriement depuis l’enclave de Melilla, une centaine de Marocains qui y sont toujours bloqués, ont manifesté leur mécontentement ce mercredi 11 juin. Les manifestants se sont rendus devant la délégation du Gouvernement (siège de la police) et la frontière pour exiger d’être rapatriés, rapporte l’agence Europa Press.

La plupart d’entre eux sont des travailleurs transfrontaliers, explique le média local El Faro de Melilla. Portant leurs enfants sur les bras, d’autres Marocaines affirment s’être rendus dans l’enclave pour y accoucher, avant de s’y retrouver bloquées.

 

Lire aussi: Vidéo. A Melilla, les Marocains en voie de rapatriement parqués sans respect des normes sanitaires

 

Après plus de deux mois passés dans l’enclave, la situation s’aggrave selon les manifestants. En effet, les autorités de la ville auraient ouvert des dossiers d’expulsion contre des Marocains bloqués ce qui les empêchera de fouler le territoire espagnol et européen durant les trois prochaines années, indique Europa Press.

De nouveaux rapatriements ailleurs

Presque un mois s’est écoulé après la première opération de rapatriement depuis Melilla. Elle avait été enclenchée le 15 mai dernier, un jour après la mort d’une Marocaine bloquée dans l’enclave. D’autres opérations ont été opérées depuis Melilla, puis Sebta, avant que d’autres rapatriements soient opérés au profit des Marocains bloqués en Algérie.

 

Lire aussi: Vidéo. 1.103 Marocains bloqués à l’étranger rapatriés en trois semaines, annonce Bourita

Enfin, quelque 310 Marocains, dont 10 bébés, bloqués en Espagne ont été rapatriés, ce mercredi 10 juin, à bord de trois vols depuis la région d’Andalousie (Sud d’Espagne).

Au total, les premières opérations de rapatriement qui ont eu lieu entre du 15 au 22 mai, ont permis de rapatrier 1.103 Marocains qui étaient bloqués à l’étranger, a indiqué, ce mardi 9 juin, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le ministre a également annoncé des opérations de rapatriements depuis l’Espagne, la Turquie, la France, les pays du Golfe et les pays africains au cours des prochaines semaines.