Ouislane: un policier utilise son arme pour arrêter un multirécidiviste

Un brigadier de police relevant du district urbain du commissariat de police d’Ouislane a été contraint, dimanche, de faire usage de son arme pour appréhender un multirécidiviste. 
Ce dernier était en état d’ébriété qui a exposé la vie de citoyens et d’éléments de la police à un réel danger à l’aide d’une arme blanche et sous menaces par un chien de race dangereuse, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Une patrouille de la police a dû intervenir pour arrêter le mis en cause, suite à une plainte déposée contre lui relative au vol avec violence et sous menace, a souligné la DGSN dans un communiqué, notant que, face à la résistance farouche opposée par le prévenu qui a menacé les agents de police avec son chien et à l’aide d’une arme blanche, le policier a été contraint de tirer une balle de sommation, tandis que deux autres balles ont touché le chien en vue de le neutraliser.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet pour élucider les circonstances de cette affaire, alors que le chien blessé a été placé sous surveillance vétérinaire, conclut la même source.
LIRE AUSSI: Khiame: «167 personnes ont été arrêtées depuis 2015 dans le cadre de la lutte contre le crime organisé»