Marrakech: deux mois de prison pour une femme ayant chassé son mari du domicile conjugal

3155
Photo d'illustration./DR

L’épouse a été condamnée à deux mois de prison avec sursis pour avoir refusé à son mari de retourner au domicile conjugal.

L’affaire inédite a débuté en juin dernier, lorsque le mari a déposé une plainte contre sa femme pour l’avoir chassé de leur domicile, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du week-end du 26 mars.

Plusieurs tentatives se sont alors succédées pour réconcilier le couple, mais en vain. Le dossier finira par être renvoyé devant les juges de la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Marrakech.

Après un énième refus de l’épouse pour réintégrer son mari au domicile conjugal, cette dernière a finalement été condamnée à deux mois de prison avec suris, une amende de 500 dirhams et 2000 dirhams de dommages et intérêts à payer au mari, conclut le quotidien arabophone.