L’ex-maire de Had Soualem condamné à une lourde peine de prison

1710

L’ex-président istiqlalien de la Commune de Had Soualem, Zine El Abidine El Houass, a été condamné à 7 ans de prison ferme.

La Chambre criminelle chargée des crimes financiers auprès la Cour d’appel de Casablanca a condamné, Zine El Abidine El Houass, à sept ans de prison.

Le député du parti de l’Istiqlal était poursuivi depuis un an pour  « corruption », « détournement de fonds publics », « trafic d’influence » et « faux et usage de faux avec abus de pouvoir ».

Et ce n’est pas tout. Le tribunal a également décidé de lui saisir une bonne partie de ses biens. L’ex-président de la commune de Had Soualem a dénoncé, durant son procès, un « règlement de compte » et n’a pas manqué de nier toutes les charges retenues contre lui.