Le chef de la sécurité de Hassan II, Mohamed Mediouri, aurait échappé à une « tentative d’assassinat »

13082
Mohammed Mediouri (droite). AFP.

L’ex chef du Département de protection royale (DPR) du défunt roi Hassan II aurait été victime à Marrakech d’une agression par un groupe d’hommes dont l’un disposait d’une arme de poing.

Une plainte a été déposée par la victime vendredi 17 mai à la préfecture de police de Marrakech et la PJ de la ville ocre a entamé une enquête afin d’élucider les causes de cet acte, rapporte Le360 dans un article paru hier.

 

Lire aussi : Marrakech: accusé de harcèlement sexuel, le proviseur du lycée Victor Hugo suspendu

Alors qu’il descendait de sa voiture pour assister au sermon du vendredi à la mosquée, un groupe d’hommes (dont l’un disposait d’une arme à feu) l’auraient agressé, un acte que la victime a qualifié de « tentative d’assassinat ».

 

Selon le journal en ligne, la Police judiciaire (PJ) de Marrakech a ouvert une enquête pour préciser les circonstances de cette agression, déterminer la nature de l’arme à feu (réelle ou postiche) et comprendre le mobile de cette supposée agression.

Pour le moment, la DGSN n’a pas confirmé cette information.