Vidéo. L’«ambassadeur» d’Israël à Rabat sous le charme du Maroc

3629
L'envoyé d'Israël au Maroc David Govrin (à droite) avec David Toledano, chef de la communauté juive à Rabat, janvier 2021 (Ministère des Affaires étrangères israélien)

Dans de récentes déclarations à la presse israélienne, le nouveau chargé d’affaires David Govrin, en fonction à Rabat depuis la semaine dernière, a salué l’accueil chaleureux des Marocains à son égard, en rappelant sa mission d’entente entre les deux pays.

«Quand nous rencontrons des gens, dès qu’ils savent que nous venons d’Israël, ils disent immédiatement: c’est votre pays», raconte le nouveau représentant de l’Etat hébreu au Maroc dans une vidéo partagée sur Twitter. David Govrin ne s’attendait pas à un « accueil aussi chaleureux », appréciant « les réactions vraiment extraordinaires des Marocains ».

 Le diplomate a rappelé que les vols directs entre le Maroc et Israël devraient commencer dans deux mois, entrainant selon lui « une augmentation tangible des mouvements touristiques entre les deux pays ». A ce propos, Govrin a souligné que les Marocains l’interrogeaient déjà au sujet des procédures de visa pour voyager en Israël. « Je pense que nous verrons de plus en plus de touristes visiter notre pays », s’est-il réjouit.

«Un accord a été trouvé entre les deux pays et nous sommes actuellement en consultation sur les procédures», a-t-il précisé au média i24News, en précisant que «toutes les compagnies israéliennes ont demandé à opérer des vols vers le Maroc, en plus de la Royal Air Maroc qui a également demandé des vols».

«David Govrin et son équipe vont travailler à poursuivre les relations bilatérales dans tous les domaines, y compris dans tout ce qui est lié au dialogue politique, au tourisme, à l’économie et aux liens culturels», annonçait la semaine dernière un communiqué du ministère des Affaires étrangères israélien.

Dans cette dynamique, Govrin a assuré qu’«Israël aimerait établir la relation diplomatique complète dès que possible», mais que le gouvernement marocain préfère un «processus graduel». «Nous essayons d’étendre nos relations bilatérales avec les Marocains dans de nombreux domaines», a déclaré cette semaine l’envoyé David Govrin au Times of Israel. «Le potentiel est très élevé.»

 

Lire aussi : Israël a rouvert aujourd’hui sa mission diplomatique au Maroc

 

Vendredi, le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita et le président du Conseil national de sécurité israélien Meir Ben-Shabbat ont convenu par téléphone de créer des «groupes de travail conjoints» pour promouvoir la coopération entre les deux pays dans divers domaines, notamment les investissements, les transports, l’eau, l’environnement, énergie et tourisme.

«C’est beaucoup plus facile que dans d’autres pays arabes du fait qu’au cours des deux dernières décennies, nous avons eu des contacts constants avec la société civile au Maroc. De nombreux représentants de différentes organisations marocaines se sont rendus en Israël.», poursuit Govrin dans l’article du Times of Israël. «La communauté juive ici au Maroc a joué un rôle important dans la connexion des deux peuples. Nous ne partons donc pas de zéro. Nous continuons, nous nous développons. »

Le représentant a indiqué au média israélien qu’il avait l’intention de se rendre à Casablanca dans les prochains jours pour y rencontrer la communauté juive. «J’ai l’intention d’entendre leurs inquiétudes s’il y en a, et quelles sont les perspectives… Nous devons être très attentifs à leurs préoccupations», a-t-il déclaré.

Pour rappel, Israël a annoncé la semaine dernière la réouverture d’une mission diplomatique au Maroc, avec l’arrivée de son chef à Rabat 20 ans après la fermeture de sa représentation, les deux pays ayant normalisé leurs relations le mois dernier. Ambassadeur d’Israël en Egypte entre 2016 et 2020, David Govrin est arrivé mardi 26 janvier à Rabat en tant que nouveau chargé d’affaires.