H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Les services du ministère de la Santé étaient en état d’alerte après avoir eu des soupçons sur un ressortissant chinois qui aurait été infecté par le coronavirus.

    Les autorités sanitaires de la ville de Kénitra se sont mobilisés, mardi, après une alerte concernant un ressortissant chinois qui serait atteint du coronavirus. C’est ce que nous apprend Al Massae dans son édition du jeudi 20 février.

    « Le citoyen chinois s’appelle Honjo Winzho. Il est âgé de 32 ans et travaille dans une société étrangère installée à la zone industrielle de Kénitra. L’homme en question était en Chine et a atterri au Maroc il y a 21 jours via l’aéroport Mohamed V. Il est resté près de deux semaines à Casablanca, avant de rentrer à Kénitra pour entamer son travail », explique le quotidien arabophone.

    Le coronavirus provoque une diminution du prix des carburants au Maroc

    Et d’ajouter: « Le Chinois souffrait d’une grippe et s’était dirigé vers la polyclinique de la CNSS pour examiner son état de santé. Craignant que le ressortissant soit atteint de l’épidémie coronavirus, un responsable a sollicité l’intervention des services de l’institut national de la santé ».

    Le ressortissant chinois a été évacué d’urgence à l’hôpital Al-Idrissi. Il a été soumis à des tests et examens approfondis pour déterminer la nature du rhume, avant d’être placé dans une salle en attendant les résultats des analyses.

    Un état de peur et de panique s’est répandu parmi les employés de l’établissement hospitalier, malgré les assurances données par la direction. « Le patient isolé présentait des symptômes de rhumes aigus sévères et non préoccupants, et les mesures prises ne sont que des mesures de précaution imposées par les autorités sanitaires du royaume pour surveiller l’épidémie et faire face au risque de propagation », conclut Al Massae.

    Share.

    Comments are closed.