La revue de presse du mardi 17 mars

2478
DR.

Les mesures validées par le comité de veille économique, Le commerce extérieur en mode télé-travail, Le gouvernement sévit contre la spéculation, Le Maroc capable de faire face au coronavirus selon l’OMS… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi. 

L’Economiste
Le comité de veille valide deux mesures

Suspension des charges sociales et moratoire sur les crédits bancaires. Dans l’immédiat, ce sont les deux grandes mesures prises par le Comité de veille économique réuni hier au ministère des Finances. Elles devront être opérationnelles à partir du lundi 23 mars. « Nous allons commencer par deux secteurs, le tourisme et le textile qui sont les plus touchés. Un plan d’ensemble est envisagé puisque d’autres activités sont également impactées », souligne un membre du Comité de veille Économique, une structure qui a montré son efficacité lors de la crise économique de 2008 et qui a été réactivée depuis quelques jours. Un comité technique a été créé pour préparer un guide expliquant les modalités et les conditions d’octroi de ces mesures, au cas par cas.

Le commerce extérieur en mode télétravail

Depuis hier, la quasi-totalité des opérations de commerce extérieur ont été dématérialisées. La mesure-barrière prise par PortNet vise à contrer le coronavirus. L’idée est de réduire au maximum les déplacements des utilisateurs pour éviter les risques de contamination via la manipulation et l’échange de documents papier. D’autant plus que le nombre d’utilisateurs s’élève à 50.000 personnes. Ce qui représente un risque majeur aussi bien pour les clients que pour les collaborateurs. Ainsi, la souscription et le dépôt des dossiers d’abonnement en ligne, le paiement des factures ANP, de PortNet et des bureaux de contrôles des produits industriels s’effectueront désormais via internet.

Libération
Le gouvernement va sévir contre toute spéculation

Le gouvernement va sévir contre toute tentative de spéculation susceptible de porter atteinte à l’approvisionnement du marché national en produits de base, a affirmé le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, rassurant que l’ensemble des marchandises sont disponibles. « Nous avons décidé avec le ministère de l’Intérieur de suivre la situation de très près et demandé aux opérateurs de nous informer d’une façon continue. Nous allons sévir lorsqu’il y aurait spéculation », a dit Elalamy dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion tenue au siège de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) avec les professionnels du secteur de la distribution sur l’impact du coronavirus sur ce secteur. Ce n’est pas le moment de spéculer sur les prix, a-t-il soutenu, ajoutant que « ce n’est pas nécessaire de stocker puisque l’ensemble des produits sont disponibles avec des quantités largement suffisantes ».

Marrakech: des plateformes pour le suivi des cours à distance

L’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech a annoncé la création de plateformes électroniques pour le suivi de l’enseignement à distance (E-learning) suite à la suspension des cours par le ministère de tutelle, jusqu’à nouvel ordre, dans l’ensemble des établissements d’enseignement, de formation professionnelle et des établissements universitaires. Selon un communiqué de la présidence de cet établissement d’enseignement supérieur, les étudiants peuvent accéder à ces plateformes via la plateforme principale « UCA Campus Numérique » sur le portail électronique de l’université, ainsi que sur les sites électroniques des différents établissements relevant de l’UCA au niveau des villes de Marrakech, Safi, Essaouira et d’El Kelâa des Sraghna et ce, à partir de lundi. La même source tient à préciser que l’université reste à la disposition des étudiants via les canaux de communication susmentionnés, ainsi que par le biais d’autres qui seront annoncés ultérieurement afin de faciliter leur adhésion à l’opération du E-learning.

Akhbar Al Yaoum
Entretiens maroco-ivoiriens sur l’expertise des régulateurs-médias en matière de monitoring du pluralisme

Le renforcement de l’expertise des régulateurs-médias en matière de monitoring du pluralisme et de promotion des standards professionnels a été au centre d’entretiens qu’a eus la présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach, et son homologue ivoirien René Bourgoin. Ces échanges interviennent à l’occasion d’une visite de travail qu’a effectuée la Présidente de la HACA à Abidjan, les 11 et 12 courant. Cette visite de travail, la première du genre pour la HACA en terre ivoirienne dans un cadre bilatéral, intervient suite à l’invitation de M. Bourgoin, nommé en janvier dernier Président de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle de Côte d’Ivoire.

Soft-skills: l’Université Mohammed V et l’OFFPT s’allient

L’Université Mohammed V, l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) et la Faculté des Sciences de l’Éducation (FSE) ont conclu, jeudi à Rabat, une convention de partenariat pour la formation en pédagogie, communication et Soft-skills, au profit des formateurs de l’OFPPT. Ce partenariat intervient conformément aux Hautes Orientations Royales relatives à la valorisation du capital humain à travers le développement des compétences individuelles et collectives et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la « Vision Stratégique de la Réforme 2015-2030 ». Signé par le directeur général de l’OFPPT, Loubna Tricha, le président de l’Université Mohammed V de Rabat, Mohamed Rhachi et le doyen de la faculté des sciences de l’éducation, Abdellatif Kidai, ce partenariat vise à favoriser le développement des compétences pédagogiques de quelque 1.740 bénéficiaires.

Al Ahdath Al Maghribia
Le Maroc est capable de faire face au coronavirus selon l’OMS

D’après les communiqués publiés régulièrement par l’OMS, le Maroc figure parmi les pays qui sont prêts et capables d’endiguer les épidémies, dont le Covid-19. Selon le critère de sécurité sanitaire adopté par l’Université américaine de Johns Hopkins, qui a établi ce classement, le Royaume occupe la 68 place mondiale sur 195 pays.