La revue de presse du mardi 14 avril 2020

2801
DR.

Le Fonds spécial collecte plus de 18 milliards à fin mars, Akhannouch veut agir rapidement contre la crise sanitaire, Enquête de satisfaction auprès de citoyens sur les mesures de confinement…Voici les principaux titres de la presse nationale ce mardi 14 avril. 

 

Le Matin
Covid-19: Le Fonds spécial collecte plus de 18 MMDH à fin mars

Le montant global collecté par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) a atteint 18,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR). »La situation du compte d’affectation spéciale (CAS) intitulé «Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19)» laisse apparaître des recettes pour 18,3 MMDH et des dépenses pour 1.235 millions de dirhams (MDH), dégageant ainsi un solde de 17,1 MMDH », fait savoir la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de mars. Les recettes de ce CAS proviennent notamment de Maroc Telecom (amende) avec un montant de 3,3 MMDH, du groupe OCP (3,03 MMDH), du budget général (2,5 MMDH), du Fonds Hassan II pour le développement économique et social (1 MMDH), Afriquia Gaz (1 MMDH), de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (1 MMDH), de la BCP (1 MMDH), de la Caisse nationale de sécurité sociale (500 MDH), de la Mutuelle centrale marocaine d’assurances Vie (500 MDH), de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (500 MDH) et de BMCE Bank (500 MDH), précise la même source.

Aujourd’hui le Maroc
Crise sanitaire: Akhannouch pour une action rapide

Pour endiguer la crise économique, le Maroc doit agir et agir vite, assure Aziz Akhannouch, président du RNI, indiquant que dans les mois à venir, il ne faudra pas s’attendre à un véritable retour à la normale tant que le vaccin ne sera pas disponible. « Il nous faudra donc gérer la situation en veillant d’abord à la santé des citoyens, en évitant la propagation du virus, et ensuite en tentant d’en limiter, le plus possible, les répercussions sociales et économiques », explique-t-il sur la plateforme électronique lancée par son parti pour recueillir les propositions des citoyens sur l’après-crise du coronavirus. Et d’ajouter:  » A la veille de la sortie de la pandémie, nous sommes à la croisée des chemins et n’avons pas droit à l’erreur. Nous devons faire les bons choix et pour cela, il faudra s’inspirer des enseignements de la crise sanitaire ».

L’Économiste
Enquête: 88% des Marocains approuvent les mesures sanitaires

C’est un plébiscite! A la question : «Pensez-vous que les mesures d’isolement sanitaires ont été prises à temps», la réponse moyenne est que 88% de gens contents! Rien à voir avec les contestations animant la scène européenne. Une chose est claire, ceux qui vivent bien leur confinement, sont très largement majoritaires. Avec 1288 réponses valables, il n’y a aucun doute à avoir; le confinement se passe «bien» ou «plutôt bien». Le plus mauvais score est celui des habitants de Draa Tafilalet, qui sont quand même contents à 65% de leur sort. Autrement dit deux résidents sur trois sont contents. Pourtant, la province vient d’annoncer 100 millions de DH pour le secours aux indigents, le matériel de soin… Pour les autres, quelle que soit la région, l’âge, les moyens financiers… le niveau de satisfaction moyen est donc autour d’un niveau rare de 88%!

L’Opinion
OFPPT: Plus de 83.000 séances de formation à distance réalisées jusqu’au 07 avril

Un total de 8.836 classes virtuelles ont été créées et 83.356 séances de formation à distance, totalisant 228.946 heures ont été réalisées à la date du 07 avril, dans le cadre du dispositif de formation à distance lancé par l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT). Pour soutenir cette dynamique, plus de 2.600 supports pédagogiques (documents, vidéos, logiciels, etc) ont été sélectionnés et mis à la disposition des stagiaires via les différents canaux électroniques et plateformes de partage, et l’opération de production de contenus est maintenue avec des efforts soutenus, indique l’OFPPT dans un bilan d’étape de son dispositif de formation à distance.

Al Massae
Le Maroc peut réaliser 2000 tests de dépistage Covid-19/jour

Après avoir généralisé les tests de dépistage Covid-19 dans les Centres hospitaliers universitaires (CHU), le Maroc peut désormais réaliser 2.000 analyses de laboratoires par jour, relèvent des sources du journal, notant que les tests s’effectuent pour le moment selon les objectifs de la 2ème phase de la propagation du Coronavirus. Tous les laboratoires agréés de la médecine civile et militaire sont dotés du matériel adéquat pour réaliser les tests de dépistage Covid-19, ajoutent les mêmes sources, indiquant que le champ d’action de ces laboratoires s’élargira prochainement pour couvrir les régions lointaines.

Grâce au confinement nous avons évité le pire!

« En adoptant les mesures sanitaires que l’on connaît, le Maroc a gagné trois semaines par rapport aux autres pays touchés », souligne le directeur de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi, dans une déclaration à la deuxième chaine nationale, dans laquelle il souligne que par ces mesures, le Maroc a su limiter la propagation et ainsi éviter le pire. « Selon nos indications préliminaires, sans le confinement, on aurait pu faire face à plus de cas détectés quotidiennement », ajoute-t-il, notant que ce sont les mesures prises qui ont fait que « la courbe d’évolution du Covid-19 au Maroc s’est aplatie » par rapport à d’autres pays.