Inquiétant: moins de 1% des Marocains donnent leur sang

160
©DR

C’est le constat alarmant qui ressort des dernières statistiques officielles rendues publiques par les centres régionaux de transfusion sanguine.

La proportion de Marocains donneurs de sang rapportée à la population totale s’élève à 0,94%, rapporte le quotidien Al Massae dans sa livraison du jeudi 31 octobre dernier. Ce faible taux se répercute défavorablement sur le stock du royaume qui reste en dessous des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). C’est pourquoi les responsables des centres de transfusion sanguine tirent la sonnette d’alarme et prévoient des campagnes pour sensibiliser les citoyens à cette pratique qui sauve des vies.

 

Les centres de transfusion sanguine ont pour objectif d’atteindre 363.377 dons de sang, souligne le quotidien arabophone, rappelant qu’en 2018 321.316 collectes ont été enregistrées, soit plus de 1% par rapport à 2017. La collecte de sang s’est déroulée dans les centres régionaux de transfusion sanguine, les universités, les établissements scolaires, les entreprises et les administrations.

 

Lire aussi : Casablanca: les réserves de sang actuelles ne couvrent que 4 jours

 

Au premier trimestre de l’année en cours, 90.880 donneurs de sang ont été enregistrés contre 40.869 pour la même période de l’année précédente. Un résultat de bon augure pour la suite des perceptions d’ici la fin de l’année.

Par ailleurs, les centres de transfusion sanguine de Rabat et de Casablanca envisagent de développer de nouveaux dérivés du sang en 2020, signale Al Massae qui précise qu’un projet de loi dans ce sens devrait voir le jour. L’idée de mettre en place un système informatique pointu pour gérer les données récoltées est également évoquée, toujours dans le but de rendre plus performant le système de récolte de sang.