Enseignement français au Maroc: les parents d’élèves appellent à une journée école morte

2406
Crédit: DR

Les parents d’élèves des établissements français organisent une journée de mobilisation et de revendication le 27 novembre prochain.

L’association des Parents d’Elèves des Etablissements Publics Français au Maroc (PEEP) appelle tous ses membres à se mobiliser. Dans un communiqué émis mardi, l’association explique que cette manifestation, qui a pour but de «défendre la qualité de l’enseignement français» dans le royaume, fait suite aux récents mouvements de grève lancés par les enseignants du système français. Ces derniers protestent, en effet, contre les suppressions de postes engendrées par les mesures budgétaires restrictives de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) pour 2017 et 2018.

La PEEP prévoit ainsi d’organiser une journée de mobilisation et de revendication le 27 novembre prochain. Cette manifestation se traduira notamment  par une journée école morte et un sit-in devant la porte du Lycée Lyautey (Casablanca) à partir 9h00 du matin.

Les parents d’élèves des établissements français sont enfin invités à «rester solidaires en privilégiant un dialogue constructif avec les différentes instances éducatives, en favorisant des échanges entre les différentes parties et en menant des actions».