Diapo. Quand une réunion de la jeunesse de l’Istiqlal se termine aux urgences

1408

La première réunion du comité préparatoire du congrès de la Jeunesse istiqlalienne s’est terminée aux urgences. Les partisans de Hamdi Ould Rachid en sont venus aux mains contre les soutiens de Nizar Baraka.

Après la guerre des assiettes lors du congrès national du parti à Skhirat, c’est au tour de la Jeunesse istiqlalienne de donner dans le registre des combats et des violences physiques. Lors de la première réunion du comité préparatoire du prochain congrès de la chabiba, les deux clans majoritaires du parti se sont violemment accrochés au siège central et historique du parti de la balance.

Les proches de Hamdi Ould Rachid ont essayé de s’adjuger la plus grande partie des membres du comité préparatoire mais c’était sans compter sur Abdelkader El Kihel et ses proches soutenus par Nizar El Baraka, l’actuel SG qui ne souhaite pas céder la jeunesse à Ould Rachid. Si le notable sahraoui place un de ses proches à la tête de la chabiba, il aura la main mise sur l’ensemble des organisations du parti.

Lire aussi: L’istiqlal, un parti bicéphale?

Après avoir essuyé plusieurs refus de candidatures pour devenir membre du comité préparatoire du congrès, les proches d’Ould Rachid se sont attaqués aux membres du bureau exécutif faisant plusieurs blessés. Devant cet état de chaos général, la direction générale du parti a appelé l’ambulance de la protection civile afin d’évacuer les blessés.