Décès à Rabat du journaliste et politologue Mohamed Lachhab

511
DR.

Le journaliste et écrivain Mohamed Lachhab est décédé dimanche matin dans une clinique à Rabat, des suites d’une maladie chronique à l’âge de 72 ans, apprend-on auprès de sa famille.

Mohamed Lachhab, analyste politique et spécialiste des relations maroco-algériennes, compte à son actif un parcours professionnel très riche.

Ainsi, le défunt a affûté ses premières armes au quotidien « Al Alam », en collaborant au supplément culturel du journal, tout en s’initiant à l’analyse politique.

En 1971, il écrit une pièce de théâtre intitulée « La minute avant le Zéro » qui obtint le meilleur texte théâtral d’un festival.

Il occupe les postes de rédacteur en chef du journal « Al Mitaq Al Watani », puis de directeur du journal « Le message de la nation » et directeur de la revue « Le Libéral » .

Il se charge aussi du bureau du journal libanais « Al Hayatt » à Rabat, puis du journal « Al Moustakbal », avant de devenir correspondant de la chaîne de télévision « MBC », puis correspondant de la chaîne de télévision libanaise « LBC », la Radio française « RFI », la chaîne britannique « BBC » et « Voice of America ».

Il édite en 1981 un livre sur la question du Sahara intitulé « Le Maroc, l’Algérie et le Référendum », suivi d’un autre également à caractère politique portant le titre insolite de « L’élu de Dieu ».

Natif de Fès en 1950 et père d’une fille, le défunt sera inhumé ce dimanche à Rabat après la prière d’Al-Asr.