Débattu en commission au Parlement cette semaine, le service militaire obligatoire continue de diviser