Cinquantenaire de l’alunissage: lancement à Rabat de rencontres sur l’espace et l’innovation

234

Des rencontres sur l’espace et l’innovation ont été lancées dimanche à Rabat à l’initiative de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc, à l’occasion 50ème anniversaire de l’alunissage.

Organisées en partenariat avec l’Association des astronautes marocains, du 21 au 24 juillet à Rabat, Casablanca et Agadir, et animées par un ancien ingénieur de la NASA, Ayanna Howard, ces rencontres s’inscrivent dans une initiative célébrant cet événement qui a marqué l’histoire non seulement des Etats-Unis mais du monde entier, à travers une série d’activités scientifiques visant à faire connaitre les dernières innovations en technologie et en entreprenariat.

Intervenant à cette occasion, la chargée d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, Stepahnie Miley a expliqué que cette initiative a pour objectif d’aider les jeunes talents à jauger leur potentiel dans les domaines des sciences, de la technologie et de l’entreprenariat. L’objectif est également d’améliorer le savoir-faire des jeunes en matière de leadership et les accompagner dans la réalisation de leurs objectifs.

 

Lire aussi: "L'Aigle a atterri": il y a 50 ans, les Américains sur la Lune

 

Le programme de cette manifestation rentrant dans le cadre de la campagne Moonshot Morocco comprend une série d’activités à caractère scientifique à travers laquelle la mission diplomatique américaine au Maroc célèbre les 50 ans du premier pas de l’Homme sur la lune, à travers des ateliers et des exposés sur le système solaire, l’usage de la robotique et de l’intelligence artificielle dans l’astronomie, la place de la terre dans le cosmos et le rôle des rebots dans la conquête de l’espace.

L’initiative Moonshot Maroc comprend une série d’activités éducatives qui se tiendront tout au long de l’année 2019 pour informer les jeunes marocains des avancées scientifiques, technologiques et de l’entrepreneuriat, améliorer leurs compétences en leadership et leur donner la confiance et la capacité de lancer de nouveaux projets innovants.

Apollo 11 avait décollé le 16 juillet 1969. Le 20 juillet, Neil Armstrong avait été le premier à poser le pied sur la Lune suivi de Buzz Aldrin, tandis que Mike Collins était resté en orbite lunaire à bord du « module de commande ».

Ayanna Howard est une roboticienne américaine. De 1993 à 2005, Elle a travaillé au Laboratoire Jet Propulsion de la NASA, au California Institute of Technology, où elle a dirigé les travaux de recherche sur divers projets robotiques.

 

Lire aussi: L'Inde annule au dernier moment le lancement d'une sonde sur la Lune

 

 

Le programme de cette célébration se poursuivra avec l’organisation au Centre culturel Dar America à Casablanca d’une discussion avec un public de jeunes étudiants universitaires, sur l’importance de développer son leadership et de briser les barrières pour mener une carrière réussie, selon un communiqué des organisateurs.

Le 24 juillet, Ayanna Howard est attendue à Agadir où elle animera à l’université Universiapolis, une discussion sur sa propre expérience de femme scientifique afro-américaine.