Chabat exclut de son congrès une société de sécurité accusée de violences en Palestine

1458

La société G4S, géant de la sécurité au niveau mondial, serait impliquée dans des actes de violences contre les Palestiniens. La société devait assurer la sécurité du prochain congrès du parti de l’Istiqlal, avant que Hamid Chabat ne décide le contraire.

G4S, la plus grande société de sécurité au monde, est accusée par l’organisation Boycott Désinvestissement Sanction (BDS) d’être derrière des actes de violences contre les Palestiniens, devait assurer la sécurité du prochain congrès du parti de l’Istiqlal. Dans un communiqué officiel publié le 20 septembre par le secrétaire général du parti de la balance Hamid Chabat, il est précisé que le contrat déjà signé avec G4S a été résilié et une autre société devrait assurer les services de sécurité.

« Suite aux investigations du secrétaire général du parti, et vu de la gêne que provoquera la présence de cette société parmi les Istiqlaliens, il a été décidé d’éloigner cette dite société et choisir une autre, en cohérence avec les positions et les valeurs exprimés et défendus depuis toujours par le parti de l’Istiqlal ». peut-on lire dans la communication de Hamid Chabat.