Bouskoura: des immeubles construits avec de fausses autorisations

DR.

Une véritable affaire d’escroquerie qui ressuscite le phénomène de spoliation immobilière à Casablanca. Aidée de responsables administratifs, une mafia fait de la ville nouvelle de Bouskoura son terrain de prédilection.
A Bouskoura, des propriétaires de lots de terrains se sont réveillés sur une réalité choquante: des suspects sont parvenus à conserver leurs propriétés immobilières à leur insu et ce, avec la complicité de responsables administratifs dans les services de cadastre et de conservation foncière, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition de mardi 7 août.
Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie royale dans cette affaire de faux plans et de fausses autorisations émis par le conseil municipal de Bouskoura. D’autres cas d’escroquerie de terrains moyennant de faux documents seront révélés par l’enquête.
Dans ce sens, les éléments de la Gendarmerie ont entendu les suspects qui ont déjà été impliqués dans des affaires semblables. Ainsi, certains avaient mis la main sur des lots de terrains dont les propriétaires sont en majorité des résidents français ou des Marocains résidant à l’étranger.
Les investigations ont permis de découvrir ces affaires d’escroquerie dont sont impliqués des responsables administratifs. Ces derniers n’auraient pas effectué de révisions fiscales aux propriétés immobilières spoliées.