Ahmed Benchemsi expulsé d’Algérie

DR.

Selon le site algérien Ennahar, le directeur de la communication et du plaidoyer pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, auprès de Human Rights Watch (HRW), Ahmed Reda Benchemsi a été sommé de quitter le territoire algérien le 18 août dernier.

Le tribunal de Sidi M’Hamed, relevant de la wilaya d’Alger, a décidé d’expulser d’Algérie le fondateur et ancien directeur de la publication du magazine TelQuel au motif de s’être introduit sur le territoire sans permis ni mission particulière, à l’aide de son passeport marocain.

Benchemsi aurait pourtant mentionné sur sa fiche de renseignements pour visiteurs, être « en visite en Algérie en tant qu’observateur envoyé de l’ONG américaine HRW », rapporte le média algérien qui ajoute que des « enquêtes initiales ont montré que sa présence relevait de programmes étrangers visant à pénétrer le mouvement populaire ».

 

Lire aussi : Algérie: 26e vendredi de manifestations contre le régime

 

Toujours selon les sources d’Ennahar, le représentant de HRW se trouvait parmi les manifestants vendredi dernier, et ce, sans autorisation des autorités officielles.

Pour rappel, l’écrivain et journaliste avait été interpellé le 9 août dernier en marge du 25e vendredi de mobilisation des Algériens et conduit dans un commissariat, avant d’être relâché plusieurs heures plus tard.