La revue de presse hebdomadaire du samedi 11 novembre

Publié le
La revue de presse hebdomadaire du samedi 24 février
© H24info.

Chômage: le talon d’Achille d’Akhannouch ; Autoroute électrique: le soleil de Dakhla pour éclairer Casablanca ; Régionalisation avancée: la délégation de pouvoir économique, un axe important pour concrétiser ce projet ; PLF24, TVA: le contribuable, de percepteur à contrôleur ? ; Distinction : Laâyoune parmi les villes arabes les plus durables et résilientes… Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire:

TelQuel

Chômage: le talon d’Achille d’Akhannouch 

Décidément, en matière d’emploi, rien ne va plus. Le gouvernement Akhannouch n’arrive pas à mettre les Marocains au travail. La dernière sortie du ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences au sujet de la création d’emplois laissait filtrer une lueur d’espoir : le 24 octobre, Younes Sekkouri informait les parlementaires que le Maroc avait généré 313 000 postes d’emplois en 2023. Mais le Haut-Commissariat au plan (HCP) n’a pas tardé pas à pulvériser ces illusions. En réalité, non seulement le tissu productif n’a pas créé les 313 000 emplois annoncés par Sekkouri, mais il en a détruit 297 000 entre les mois d’octobre 2022 et 2023. Après un exercice 2022 où l’économie, à l’issue de la première année au pouvoir du gouvernement Akhannouch, avait déjà détruit 24 000 emplois nets… Les statistiques du chômage sont tout simplement les pires enregistrées depuis 2006.

Autoroute électrique: le soleil de Dakhla pour éclairer Casablanca 

En 2028, Casablanca sera éclairée par les rayons du soleil – et la force du vent de Dakhla. L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), qui appuiera sur l’interrupteur, a dévoilé pour la première fois dans un appel à manifestation d’intérêt rendu public le 31 octobre dernier, son projet d’autoroute électrique entre les deux villes marocaines. Le début des travaux est prévu dès janvier 2025, l’autoroute de l’électricité devrait se concrétiser trois ans plus tard. Avec ce projet d’envergure, la compagnie publique envisage de déployer une ligne électrique très haute tension d’une longueur de 1400 km. À terme, ce sera la plus longue ligne électrique du Maroc. Dans le détail, le câble devrait permettre d’alimenter la métropole économique avec une puissance totale de 3 gigawatts.

Finances news hebdo

Régionalisation avancée: la délégation de pouvoir économique, un axe important pour concrétiser ce projet 

La régionalisation avancée est un projet sur lequel table le Royaume pour donner une nouvelle impulsion au développement local. Annoncé dans le cadre du discours du Trône d’octobre 1999, le projet n’a pas encore été finalisé, même si plusieurs étapes ont été franchies, particulièrement sur le plan législatif et organisationnel. Au vu des réalisations enregistrées, l’autonomie administrative et économique dont est dotée la région n’a pas encore atteint l’objectif souhaité. Les régions demeurent subordonnées aux ressources allouées par l’Etat pour exécuter leur programme de développement. «Pour être un pôle de développement intégré, la région doit avoir une délégation renforcée de pouvoir non seulement administratif, mais aussi économique. Un tel pouvoir ne peut être efficace et efficient sans que la Collectivité territoriale soit dotée de tous les moyens économiques dont elle a besoin », a estimé Fouad Mazdi, économiste spécialisé du développement local.

La Nouvelle Tribune

PLF24, TVA: le contribuable, de percepteur à contrôleur ? 

Après avoir initié la réforme de l’impôt sur le revenu, IR, et de l’impôt sur les sociétés, IS, par la loi de finances 2023, le PLF 2024 engage la réforme de la TVA qui sera mise en œuvre progressivement sur une période de 3 ans, soit de 2024 à 2026. Mais, au-delà des changements des taux de TVA que cette dernière manche de la réforme fiscale implique, un de ses principaux objectifs consiste en l’introduction d’exonérations de TVA pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages et en atténuant l’inflation. Pour ce faire, en 2024, l’exonération de la TVA sera généralisée à tous les produits de base de large consommation. Puis, sur le plan économique, il s’agit d’assurer la neutralité de cette taxe sur la valeur ajoutée, en en atténuant l’effet du butoir sur les entreprises, engendré par la différence des taux appliqués en amont et en aval des chaînes de production de biens et services.

Distinction : Laâyoune parmi les villes arabes les plus durables et résilientes 

La ville de Laâyoune, la plus grande métropole du Sahara marocain, a décroché mardi la deuxième place dans le cadre la 14e édition du Prix de la ville durable et résiliente, octroyé par l’Organisation des villes arabes. Onze cités étaient en lice pour le Prix de la ville durable et résiliente. Le jury du concours a rendu son verdict ce mardi. La première place est revenue à la municipalité du Grand Amman dans le Royaume hachémite de Jordanie. La deuxième place a été remportée par la ville de Laâyoune, tandis que la troisième place a été attribuée au Gouvernorat du Dhofar, dans le Sultanat d’Oman.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse hebdomadaire du samedi 11 novembre

S'ABONNER
Partager
S'abonner