Covid-19: 85% des entreprises contrôlées respectent les mesures de précaution

366
Crédit: DR.

Quatre-vingt-cinq pour cent (85%) des 10.546 entreprises ayant fait l’objet d’inspection pendant la période allant du 15 avril au 4 juin, respectent les mesures de précaution instaurées pour endiguer le Covid-19, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz.

Lors de son exposé devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, sur les mesures visant à accompagner les salariés et les entreprises qui poursuivant leurs activités, Mohamed Amekraz a souligné que ces inspections effectuées par des comités mixtes, des commissions provinciales mixtes ainsi que des agents chargés de l’inspection du travail, ont permis de contrôler un total de 104.958 mesures de précaution, dont 89.240 ont été respectées par les entreprises contrôlées, soit 85%, et 15.772 mesures n’ont pas été respectées, soit 15%.

« Au cours de la période du 13 mars au 14 avril dernier, 6.761 établissements ont bénéficié d’encadrement et de sensibilisation par les agents chargés de l’inspection du travail, en ce qui concerne les mesures de précaution et de prévention visant à faire face au coronavirus », a-t-il fait observer.

 

Lire aussi: Déconfinement: une circulaire sur les mesures de reprise de travail dans les établissements publics

 

Concernant l’apparition de cas d’infection au sein d’unités de production qui poursuivent leurs activités, le ministre a relevé que son département et le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique ont développé une procédure commune pour le suivi et le contrôle du respect par les entreprises des mesures de précaution instaurées par les pouvoirs publiques pour lutter contre la pandémie.

Des mesure nécessaires pour la reprise

« Des commissions provinciales composées des départements du Travail et de l’Insertion professionnelle, de l’Intérieur, de la Santé, de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique ont, également, été mises en place pour contrôler le respect par les entreprises poursuivant ou reprenant leurs activités, des mesures de prévention nécessaires pour enrayer le Covid-19 », a-t-il expliqué.

S’agissant des concertations sur les mesures prises par le gouvernement, en particulier celles liées aux conditions de travail et à la protection sociale, Amekraz a souligné que le chef du gouvernement avait tenu une réunion avec les quatre centrales syndicales les plus représentatives pour les consulter sur ces mesures, ajoutant que son département avait, pour sa part, tenu une réunion consultative avec les syndicats pour discuter des mesures prises pour freiner la propagation du coronavirus au travail, ainsi que pour contrôler et sensibiliser les travailleurs et les employeurs.

 

Lire aussi: Covid-19: démarrage aujourd’hui d’une campagne de dépistage massif des employés du secteur privé

 

Après avoir exposé les mesures prises par le gouvernement pour appuyer les entreprises et les salariés, le ministre a indiqué en particulier que 94% des entreprises dans les secteurs du logement et de la restauration ont annoncé leur suspension temporaire du travail, 76% des employés du secteur sont en arrêt de travail, 55% dans le secteur des arts, du spectacle et des activités récréatives, 52% dans le secteur des industries manufacturières et 47% dans le secteur de la construction, tandis que les secteurs les moins touchés représentent 5% pour l’agriculture, 5,6% dans les activités financières et d’assurance et 18,7% dans le secteur de l’information et de la communication.

Le ministère poursuivra ses efforts pendant la période post-confinement, afin de faire face aux répercussions économiques et sociales de la pandémie, de contribuer à améliorer le climat des affaires, relancer l’activité économique et maintenir la paix sociale, a-t-il conclu.