Blanchi des accusations de harcèlement sexuel, David Govrin bientôt de retour au Maroc

David Govrin bientôt de retour au Maroc
Publié le

David Govrin, rappelé après des accusations de harcèlement sexuel et de népotisme, retrouvera bel et bien son poste de chef de bureau de liaison d’Israël à Rabat. 

David Govrin « reviendra ici le mois prochain afin d’accomplir sa mission », a affirmé mardi le chef de mission au bureau de liaison d’Israël à Rabat, Shaï Cohen, lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion du 75e anniversaire de son pays.

Le diplomate israélien a expliqué que les relations entre le Maroc et le pays hébreu ne sont pas liées à des personnes. Elles reposent plutôt sur « une continuité à travers la coopération diplomatique », rapporte Goud.ma.

David Govrin avait été rappelé à Tel-Aviv début septembre dernier pour les besoins d’une enquête ouverte par le ministère israélien des Affaires étrangères. Le diplomate a fait l’objet d’accusations de harcèlement sexuel, de népotisme et de dysfonctionnements financiers dans la gestion du bureau de liaison israélien à Rabat.

En attendant la nomination d’un successeur, Israël avait décidé de dépêcher à Rabat, dans un premier temps, Alona Fisher Kamm, ancienne ambassadrice en Serbie, pour assurer l’intérim. Fin mars dernier, la radio publique israélienne Kan annonçait que David Govrin reviendra « dans les prochains mois pour reprendre ses fonctions au bureau de liaison à Rabat, après des mois de suspension ».

Coopération « très profonde » 

Début mai, le nouveau chef de mission au bureau de liaison d’Israël à Rabat, Shaï Cohen, a officiellement pris ses fonctions. Il a notamment assisté à une rencontre initiée par son bureau dans le cadre du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) 2023, à Meknès. Il a aussi accompagné le ministre israélien de l’Economie et de l’Industrie, Nir Barkat, qui effectuait sa première visite au Maroc, dans l’inauguration du premier pavillon israélien au SIAM.

Lire aussi: African Lion 2023. Des soldats israéliens participent aux manoeuvres, une première!

Mardi, lors de la conférence de presse tenue dans son bureau, Shaï Cohen a également indiqué que des discussions ont lieu actuellement entre les gouvernements marocain et israélien pour que des accords de libre-échange soient signés entre les deux pays. Il a aussi annoncé que le ministre israélien de la Santé Moshe Arbel effectuera une visite prochainement sous nos latitudes.

Les échanges avec le Maroc « ne sont pas seulement importants dans le domaine civil, mais aussi dans le domaine militaire et de la défense », a indiqué le diplomate coté par EFE. « Il y a une coopération très profonde en matière de défense. Je ne peux pas tout révéler pour des raisons évidentes, mais je peux vous dire que de très, très grandes transactions sont en cours entre Israël et le Maroc dans des domaines très importants de coopération de la défense. »

Cette collaboration s’opère, selon lui « dans pratiquement tous les domaines de défense imaginables, à commencer par le contrôle des frontières, y compris l’aérien, la défense aérienne, toutes sortes de capacités balistiques » et, surtout, en offrant au Maroc « le meilleur des technologies de défense avancées ».

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Blanchi des accusations de harcèlement sexuel, David Govrin bientôt de retour au Maroc

S'ABONNER
Partager
S'abonner