Vol Paris-Dakhla: le Polisario porte plainte contre Air France

à 10:53

Le Front Polisario a décidé de poursuivre en justice Transavia, filiale low-cost d'Air France, pour sa nouvelle liaison entre Paris-Orly et Dakhla qui sera lancée demain, jeudi 26 octobre.

Le Front Polisario réclame l'interdiction de la ligne Paris-Dakhla et 400.000 euros de dommages et intérêts, estimant que l'accord signé entre Transavia et le Maroc viole les engagements de l'Union européenne.

Selon les indépendantistes, la nouvelle liaison aérienne ne peut être légitime que s'ils donnent leur accord.

"La procédure ne pourra faire annuler le lancement de la ligne", a précisé Gilles Devers, l'avocat français du Front Polisario au site électronique Tourmag, "mais nous voulons rappeler que la compagnie viole le droit tel qu'il a été dit par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE, ndlr) dans son arrêt du 21 décembre 2016".

Cet arrêt précise en effet que la CJUE distingue le Maroc du "Sahara occidental" et y interdit ainsi toute activité économique sans accord avec toutes les entités. Un argument sur lequel s'est basé le front pour attaquer la filiale d'Air France en justice.

La compagnie Air France a d'autre part indiqué avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires.