Le prix de la viande connaît une forte augmentation

à 11:01

Après la hausse des prix des fruits et légumes suite de la grève des chauffeurs et propriétaires de camions qui approvisionnent les marchés de gros, voilà que le prix de la viande connaît à son tour une forte augmentation.

Le centre marocain des droits de l’homme (CMDH) section Fès-Meknès a révélé que le prix de la viande avait considérablement augmenté ces derniers jours. Selon l’édition du vendredi 23 novembre du quotidien Al Massae, le prix du poulet a atteint les 23 dirhams le kilo tandis que le prix de la viande rouge 80 DH le kilo.

 

Lire aussi: Micro-trottoir. La hausse des prix des fruits et légumes vue par les Casablancais

 

Selon le CMDH, les prix ont augmenté à la suite du grand nombre d’intermédiaires dans le secteur, ce qui a encouragé l’abattage informel, surtout en l’absence du contrôle des spécialistes et de l’intervention du gouvernement pour régler la situation. Le communiqué du CMDH ajoute que cette hausse porte préjudice aux consommateurs qui souffrent déjà de la hausse des prix des produits de première nécessité, conséquence de la flambée des prix des carburants.

Pour rappel, il y a quelques semaines, les prix des fruits et légumes avaient connu une hausse très importante. Les pommes de terres qui se vendaient à 2,5 DH le kilogramme au marché du gros ont atteint 4 DH, tandis que l'oignon qui se négociait à 0.8 DH au marché de gros se vend maintenant à 3 DH...

 

Lire aussi: Casablanca: la grève des camionneurs fait flamber les prix des fruits et légumes

 

Les fruits n'ont pas non plus été épargnés par cette hausse des prix. Les prix des pommes, des bananes, des clémentines, des prunes et des raisins ont connu une augmentation considérable. Au marché de gros de Casablanca, le raisin dont le prix ne dépassait pas les 5 DH le kg coûte désormais 12 DH.