Neymar «sur le point de signer au PSG», selon un média brésilien

206

La rumeur envoyant Neymar à Paris a pris une autre ampleur ce mardi. Ni le joueur, ni le club, n’ont réagi.

Le principe des sagas de l’été -que ce soit à la télévision ou dans le mercato foot -reste immuable. Plus les ficelles sont grosses, plus le public s’y intéresse. Et plus le sujet fait causer. Le dossier Neymar au PSG en est l’illustre exemple. Depuis lundi soir, la rumeur court que le magicien brésilien de 25 ans est à nouveau courtisé par le club parisien et ne serait pas insensible à cette approche, après, rappelons-le, avoir été en contact avec le club l’été dernier.

Certains diront même que le Catalan s’était servi de ces discussions pour obtenir une belle revalorisation de contrat à la clé. Ce mardi, un média brésilien, Esporte Interativo, va encore plus loin et affirme de son côté que la star auriverde a accepté la proposition parisienne. Rien que ça.

Nos confrères d’un média considéré comme important et sérieux au Brésil, semble sûrs de leur coup. Selon Marcelo Bechler, un journaliste de la chaine, Neymar a accepté la proposition du PSG, qui s’acquitterait du même coup de la clause libératoire fixée à 220 millions d’euros. Plusieurs arguments rentreraient en ligne de compte au sein de l’entourage du joueur.

Le désir du Paris SG d’en faire sa tête de gondole, lui qui se considère dans l’ombre de Messi à Barcelone, la proposition financière difficile à refuser (un salaire annuel supérieur aux 15M€ touchés au Barça), la perspective de retrouver Dani Alves, nouveau latéral parisien dont il est très proche, mais aussi de nombreux compatriotes (Thiago Silva, Lucas, Marquinhos) et enfin l’assurance d’évoluer dans une équipe compétitive taillée pour remporter la Ligue des champions (les dirigeants du PSG lui auraient assuré que Marco Verratti ne quitterait pas la France cet été) …

Suffisant pour faire pencher la balance du côté parisien ? Esporte Interativo assure avec véhémence que l’officialisation sera annoncée d’ici «deux semaines», au sortir de la tournée estivale du Barça. Depuis 24h, trois dirigeants du club catalan ont nié l’information, assurant que leur pépite resterait au club «à 200%».

Dans ce dossier, rien ne filtre côté parisien. Lors de la présentation de Dani Alves mercredi dernier au Parc des Princes, Nasser Al-Khelaïfi s’était consenti à lâcher subtilement, et sans cacher un certain sourire, cette phrase sur le mercato du PSG. «Nous avons un grand projet, Daniel Alves est notre premier grand joueur et grand champion, les autres vont arriver.» Info ? Intox ? Le doute est permis.

Intéressée par Kylian Mbappé, Alexis Sanchez et donc Neymar, la formation d’Unai Emery n’a jamais caché ses ambitions sur le marché estival. Avec le Brésilien en éventuelle recrue phare, le coup s’annoncerait magistral. Grandiose. Historique. Reste qu’entre désir et réalité, la vérité peut différer. Et comme souvent dans les feuilletons estivaux, la déception prime (souvent) sur le reste. Charge au PSG de prouver le contraire.