H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le Wydad de Casablanca (WAC) s’est rendu à Johannesburg, où il affrontera samedi l’équipe sud-africaine des Kaizer Chiefs en demi-finale retour de la Ligue des champions de la CAF, bien décidé à se reprendre après avoir trébuché sur sa pelouse en s’inclinant sur le score de 1 but à 0 en match aller, et ainsi décrocher son ticket pour la finale, une tâche qui semble difficile mais pas impossible.

    Le Wydad dispose d’une motivation supplémentaire pour atteindre la finale de la plus importante compétition africaine qui se disputera au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, et doit, à ce titre, renverser la donne et battre son rival sud-africain, un scénario plausible selon les observateurs sportifs, d’autant plus que le club regorge de joueurs rodés aux compétitions continentales et capables de renverser la situation à tout moment.

    Pour atteindre cet objectif, les composantes du WAC se sont mobilisées après la défaite face à Kaizer Chiefs pour préparer les joueurs titulaires tactiquement et mentalement, notamment en leur épargnant de disputer le match de la 23e journée de Botola face à la Renaissance de Berkane, une rencontre remportée par l’équipe B du Wydad appelée en renfort par l’entraîneur Faouzi Benzarti.

    Cette victoire, qui a eu un impact positif sur le moral des composantes de l’équipe avant la rencontre face à Kaizer Chiefs, a permis de creuser l’écart avec son poursuivant immédiat, le Raja de Casablanca, et de regoûter à la victoire qui a manqué au WAC lors de ses deux dernières rencontres, soldées par un nul avec la Renaissance Zemamra et la défaite contre les Kaizer Chiefs.

    L’entraîneur Faouzi Benzarti n’a d’autre choix que de renforcer le front offensif lors de ce match pour atteindre l’efficacité qui était absente au match aller, en misant sur une intensité offensive avec l’alignement de Mohamed Ounnajem, le buteur Ayoub El Kaabi, l’ailier Mouaid Ellafi et l’attaquant Simon Msuva, soutenus par Walid El Karti et Ayman Al Hassouni afin de trancher cette rencontre décisive en leur faveur.

    Malgré la défaite en match aller, les observateurs sportifs croient en la capacité du Wydad à décrocher le billet de qualification au cœur du stade Soccer City de Johannesburg, mettant en avant que les Wydadis sont les favoris à se qualifier sur le papier, d’autant plus que leur rival n’a créé qu’une seule occasion qui a débouché sur un but lors du match aller avant de former un bloc défensif poussant le WAC à mener les assauts de toute part qui n’ont pas permis aux hommes de Benzarti de faire la différence à cause notamment de la précipitation.

    Dans l’autre camp, la direction technique des Kaizer Chiefs ressent le poids de ce match retour et la difficulté de le gérer au vu de la force de son adversaire déterminé à passer en finale avec mérite.

    D’ailleurs, l’entraîneur adjoint de Kaizer Chiefs, Arthur Zwane a reconnu que la qualification pour la finale n’est pas encore acquise malgré la victoire en match aller.

    Il a relevé que ses éléments entameront le match retour différemment de celui de l’aller. « Notre plan a fonctionné en aller et nous sommes revenus avec un résultat important, mais maintenant nous devons bien planifier le match retour et chercher un moyen de marquer des buts contre le Wydad ».

    Dans le sillage de cette rencontre décisive, l’équipe sud-africaine a affirmé sur sa page Facebook que le match qui l’opposera au WAC se déroulera à huis-clos, à l’instar du match aller.

    A noter que la Confédération africaine de football (CAF) a désigné l’arbitre congolais Jean Jacques Ndala Ngambo pour officier ce match, assisté par Olivier Safari Kabene et James Emile, tandis que Bernard Camille des Seychelles a été désigné 4ème arbitre.

    Share.

    Comments are closed.