Le Cameroun renonce à accueillir le « Final Four » de la Ligue des champions africaine

1586

Le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Seidou Mbombo Njoya, a annoncé lundi la décision du gouvernement de son pays de ne pas donner son accord pour abriter les demi-finales et finale de la Ligue des champions en septembre prochain sous la formule d’un « Final Four », en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

« En ma qualité de président de la Fécafoot, j’ai saisi la Confédération africaine de football (CAF) à propos de l’organisation du Final Four, qui devait se jouer au stade Japoma de Douala. J’ai fait connaître à la CAF que le gouvernement n’a pas donné son accord pour l’accueil de cette prestigieuse compétition en raison des risques sanitaires liés au Covid-19, et les incertitudes à court terme de cette pandémie », a indiqué Seidou Mbombo Njoya lors d’un point de presse tenu à Douala.

Le 30 juin, à l’issue de son comité exécutif, la CAF annonçait que les demi-finales et finale de la Ligue des champions, perturbées par la pandémie de coronavirus, se tiendront sous la forme d’un « Final Four » au mois de septembre.