Quatrième jour de canicule en Espagne: près de 47°C à Valence, un record local

Publié le
Quatrième jour de canicule en Espagne: près de 47°C à Valence, un record local
quatrième jour de canicule enUne femme avec un bébé se protège du soleil avec un parapluie alors qu'elle tient un ventilateur pour lutter contre la chaleur au milieu d'une vague de chaleur à Madrid le 9 août 2023. © JAVIER SORIANO / AFP espagne pres de 47°c a valence un record local

Les températures ont approché 47° jeudi à Valence, un record historique pour cette ville du sud-est de l’Espagne, selon les données provisoires de l’agence météorologique nationale, dans un pays qui subit depuis lundi son troisième épisode intense de canicule de l’été.

Eventails, parapluies en guise d’ombrelles et rafraîchissement fréquent dans les nombreuses fontaines publiques sont de mise dans l’est du pays, où huit zones autour des villes de Valence et de Murcie sont en alerte rouge, synonyme de risque extrême en raison des fortes chaleurs.

Dans l’après-midi, « l’aéroport de Valence a atteint 46,8°, ce qui suppose 3,4°C de plus que le précédent record, enregistré en 1986 », a indiqué l’agence météorologique espagnole (Aemet) sur son compte X (ex-Twitter). Ces données doivent encore être confirmées pour être homologuées.

Le record historique pour l’Espagne avait été battu le 14 août 2021, avec 47,6°C enregistrés à La Rambla, au sud de Cordoue, en Andalousie (sud).

« Cet été a été horrible (…) on ne peut pas vivre dans nos appartements », se désole auprès de l’AFPTV Nazim Ali, un habitant de Valence, ville située sur la côte méditerranéenne.

« La nuit, on met la clim ou le ventilateur. La journée, on essaye de partir le plus tard possible (…) et nous allons à la plage », témoigne un autre habitant, Roberto Giménez.

Six stations situées autour de Valence et de la ville voisine de Castellón ont enregistré jeudi des températures supérieures à 44°C. Mercredi, deux zones à proximité de Séville et de Grenade, en Andalousie, avaient dépassé ce seuil.

Vendredi doit normalement marquer la fin du troisième épisode de canicule de l’été, avec deux zones autour des villes de Cordoue et Séville en alerte rouge, ainsi que le sud de l’île de Grande Canarie, au large des côtes atlantiques du Maroc, où les températures devraient à nouveau se hisser autour des 44°C.

Les experts considèrent la multiplication de ces périodes caniculaires, ainsi que leur durée et leur intensité croissantes, comme des conséquences du changement climatique.

Ces chaleurs, ainsi que la sécheresse, favorisent le déclenchement d’incendies et la quasi-totalité du pays est en alerte rouge sur ce front.

Plus de 1.300 hectares ont brûlé en moins d’une semaine en Espagne. Près de 71.000 hectares ont brûlé depuis le début de l’année, selon le système européen d’information sur les feux de forêt (Effis), loin du record de 2022 avec ses plus de 300.000 hectares détruits.

Par ailleurs, un incendie s’est déclaré jeudi après-midi à cheval sur le Portugal et la région de Castille-et-León, a indiqué sur X le service régional dédié aux incendies, sans plus de précisions.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Quatrième jour de canicule en Espagne: près de 47°C à Valence, un record local

S'ABONNER
Partager
S'abonner