H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le SG du Mouvement populaire et président du Conseil de la région Fès-Meknès, Mohand Laenser, s’est défendu après le buzz provoqué par son selfie avec son luxueux 4×4 au milieu de la neige.
    Le quotidien Al Akhbar revient dans son édition de ce mercredi 10 janvier sur le buzz provoqué sur les réseaux sociaux par un récent cliché de Mohand Laenser. On y voit le président du Conseil de la région Fès-Meknès prendre un selfie à côté de son véhicule de luxe encerclé par la neige.
    « Au lieu que le Conseil de la région décrète un état d’urgence (…) et débloque un budget spécial pour faire face à la vague de froid et aux conditions climatiques extrêmes qui enclavent plusieurs villages reculés, Mohand Laenser se consacre à prendre des selfies alors que son fils, le parlementaire Hassan Laenser a immortalisé le moment et pris la peine d’en poster des clichés sur les réseaux sociaux créant le buzz », a écrit le quotidien.
     

    Et Al Akhbar d’ajouter que plusieurs internautes ont critiqué l’attitude de Mohand Laenser, l’accusant de « négliger les familles souffrant du froid » et de « profiter de la neige, tandis que d’autres ne trouvent même pas de quoi se nourrir ni se couvrir ».
    Le concerné n’a pas manqué de réagir à ces critiques. Dans une déclaration à nos confrères de Hespress, il a exprimé son étonnement face aux commentaires suscités par les photos, les qualifiant de « surenchère ». « J’ai le droit à l’instar de tout citoyen de profiter de mon jour de congé et particulièrement de la nature, instant rarement accordé et duquel j’ai été privé depuis que j’assume plusieurs responsabilités », s’est défendu le secrétaire général du Mouvement populaire (MP).
    Et de conclure: « J’assume pleinement ma responsabilité envers cette région à laquelle j’appartiens et j’accomplis ma mission du mieux que je peux, conformément à ce que mes prérogatives le permettent ».

    Share.

    Comments are closed.