Marion Cotillard victime de racisme à cause de son amitié avec une Marocaine

©DR

Dans une récente interview au magazine Paris Match, l’actrice française Marion Cotillard revient sur un acte raciste qu’elle a subi dans sa jeunesse.

Alors qu’elle entre au collège à l’âge de 12 ans, celle qui partage avec Charlotte Gainsbourg l’affiche des «Fantômes d’Ismaël», le film qui a ouvert le Festival de Cannes cette année, se lie d’amitié avec une petite fille Marocaine. Pour elle qui vient de la banlieue parisienne, où différentes origines se côtoient, il n’y a rien de plus naturel.

Mais, «quand je suis arrivée à la campagne, il y avait beaucoup moins de mixité», explique l’actrice au magazine français. L’amitié de la jeune Marion avec une Marocaine n’est pas vraiment comprise ni appréciée. Et on le lui montre de la plus expressive des manières: «J’ai été poussée sous les escaliers et on m’a versé dessus un litre d’eau de Cologne pour me désinfecter parce que j’étais l’amie d’une Arabe». L’actrice a été marquée par cette expérience «extrêmement choquante».