Accusé de prostitution, Eida El Manhali a quitté le Maroc pour les EAU

Eida El Manhali, le chanteur émirati accusé de prostitution à Marrakech et poursuivi en liberté provisoire, a réussi à rentrer dans son pays.
Le chanteur émirati Eida El Manhali, accusé de prostitution à Marrakech, a finalement quitté le territoire marocain. Il a même posté sur les réseaux sociaux une photo de lui dans un avion avec un message: «Arrivé à la maison des Zayed avec le drapeau des Emirats-Arabes-Unis».
Le procureur du roi du tribunal de première instance de Marrakech avait pourtant décidé de poursuivre le chanteur et 11 autres personnes qui l’accompagnaient en état de liberté provisoire.

Hier, des médias rapportaient que le procureur du roi avait retiré le passeport des personnes mises en cause mais ce dernier a posté deux photos sur les réseaux sociaux, relayées par plusieurs médias du golfe persique, qui atteste de son retour chez lui.

Pour rappel, le chanteur émirati Eida Al Manhali avait été interpellé le 10 septembre dans une villa à Marrakech, alors qu’il se trouvait en compagnie de onze personnes de nationalités émiratie et saoudienne et d’environ trente prostituées.