H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Un sous-marin provenant d’Amérique du sud et contenant une quantité « importante » de cocaïne a été intercepté dimanche au large des côtes du nord-ouest de l’Espagne, a-t-on appris lundi auprès des autorités espagnoles.

    « Deux personnes ont été arrêtées » lors de cette opération à Cangas en Galice, près de la frontière portugaise, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la police espagnole. Cette région du nord-ouest de l’Espagne est une des portes d’entrée de la drogue en Europe.

    Selon une source proche de l’enquête, le semi-submersible, d’une vingtaine de mètres, provenait d’Amérique du sud. « Ce n’est pas la première fois mais on ne voit pas ça tous les jours » en Europe, a comenté cette source.

    « Il est très probable que l’appareil contienne plusieurs tonnes (de cocaïne) mais ce n’est qu’une estimation », a indiqué une autre source proche de l’enquête à l’AFP alors que plusieurs médias espagnols font état d’un chargement de plus de 3 tonnes. La police, la Garde civile et les douanes espagnoles continuaient d’enquêter lundi.

     

    Lire aussi: Rabat: deux nouvelles arrestations dans l’affaire de la cocaine colombienne

     

    Ce mode opératoire est plus fréquent sur le continent américain où après les avions et les bateaux rapides, les cartels de la drogue sud-américains, notamment colombiens, utilisent des sous-marins plus ou moins élaborés pour transporter la drogue vers le Mexique puis les Etats-Unis.

    En septembre, un sous-marin artisanal qui transportait plus de 5 tonnes de cocaïne a été ainsi intercepté dans l’océan Pacifique au large de l’Amérique du sud.

    Share.

    Comments are closed.