Vidéo. Paris: évacuation du principal campement de migrants

218
capture d'écran

Un total de 1016 migrants ont été évacués lors de l’opération de police menée mercredi sur le campement du « Millénaire » à Paris, a annoncé le préfet de région Michel Cadot.
Ce nouveau décompte, dévoilé lors d’un point-presse dans un gymnase au nord de Paris, est inférieur aux précédentes estimations qui faisaient état de 1600 à 2.000 migrants installés dans ce campement situé au nord-est de la capitale.
D’après l’entourage du préfet, 64 des 1016 migrants évacués sont considérés comme « vulnérables » (femmes, enfants, personnes âgées), dont 11 mineurs. Au total, 500 migrants seront hébergés dans Paris dans des structures d’accueil, principalement des gymnases, mobilisées pour accueillir les personnes évacuées. Les quelque 500 migrants restants seront, eux, acheminés vers des structures en Ile-de-France, selon la même source.


« Afin d’éviter qu’après cette 34e évacuation à Paris depuis juin 2015, une 35e opération soit requise à bref délai, les services de la préfecture de police seront pleinement mobilisés pour lutter contre la réinstallation des campements, en usant le cas échéant des moyens juridiques à leur disposition », selon un communiqué du ministère français de l’Intérieur.
Originaires essentiellement du Soudan, de Somalie et d’Erythrée, ces migrants étaient installés depuis plusieurs mois porte de la Villette sur le campement dit du « Millénaire », le plus grand de la capitale. L’évacuation, la 35e organisée à Paris depuis trois ans, s’est déroulée dans le calme et a été décidée après plusieurs semaines de bras de fer entre la mairie et le gouvernement. Les autorités ont également annoncé mercredi l’évacuation « dès que possible », sans doute la semaine prochaine, des deux autres gros campements de migrants à Paris, le long du canal Saint-Martin et porte de la Chapelle, où vivent au total quelque 800 personnes.