Tirs dans une école de Ryad, deux morts

Un homme armé a ouvert le feu mercredi dans une école privée de Ryad en Arabie saoudite, tuant deux personnes, a indiqué une source des services de sécurité.

« Un enseignant a pris une arme et s’est rendu dans une salle de l’école où il a tué l’adjoint du directeur et l’un des employés », a déclaré à l’AFP cette source sous le couvert de l’anonymat.

La police considère cette affaire comme criminelle et « non pas comme un incident terroriste », a indiqué la source, ajoutant que le suspect d’origine irakienne est activement recherché.

« Il y a eu des tirs à la Kingdom School à Ryad », avait annoncé auparavant l’ambassade des Etats-Unis dans un tweet.

« L’école (est) fermée, aucun enfant n’est présent », avait-elle ajouté en demandant aux ressortissants américains d' »éviter le secteur ». Elle n’avait pas précisé les motivations du tireur.

L’AFP a cherché à joindre l’école sans succès. Un photographe de l’agence s’est rendu sur place dans l’après-midi et n’a pu observer qu’une voiture de police entrant dans le périmètre de l’établissement. La situation semblait calme, a-t-il dit.

Presque toutes les écoles sont fermées actuellement en Arabie saoudite.

Le site d’information Sabq, proche des autorités, a indiqué que les tirs étaient apparemment la conséquence de « désaccords antérieurs ».

La Kingdom School est un établissement appartenant au groupe Kingdom Holding du prince milliardaire Walid ben Talal, selon le site internet de l’école.

L’école, située dans le centre de Ryad, a été inaugurée en l’an 2000 et offre une éducation du jardin d’enfants au lycée. Elle propose des programmes saoudien et international susceptible d’aboutir à un diplôme américain.

Sur son site internet, Kingdom Holding précise que les écoles du groupe comptent plus de 4.000 élèves et 300 enseignants dans différents secteurs de Ryad.

Kingdom Holding a investi dans diverses entreprises, dont Citigroup et Time Warner.