Signature de la vente de sous-marins allemands à Israël, annonce Netanyahu

230
AFP

L’Allemagne a signé lundi un accord pour vendre trois sous-marins à la marine israélienne, a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, soulignant son « importance stratégique ».

M. Netanyahu a « salué la signature d’un mémorandum d’accord entre l’Allemagne et l’Etat d’Israël pour l’acquisition des sous-marins », a indiqué son bureau dans un communiqué, en référence à trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp.

Cet accord « revêt une importance stratégique pour la sécurité d’Israël et sa signature reflète l’engagement de l’Allemagne et de la chancelière Angela Merkel vis-à-vis de la sécurité d’Israël ainsi que la profonde coopération entre les deux pays », a-t-il ajouté.

Les négociations sur cette vente étaient gelées depuis juillet en raison des soupçons par Berlin de corruption autour de la transaction qui faisait l’objet d’une enquête.

L’Allemagne avait alors repoussé sa signature après l’arrestation de plusieurs Israéliens soupçonnés de corruption et de blanchiment d’argent autour de la vente des sous-marins.

L’enquête pour corruption, toujours en cours, implique des responsables israéliens de la sécurité ainsi que des collaborateurs locaux de ThyssenKrupp.

Le 20 octobre, un responsable israélien proche du dossier avait indiqué que l’Allemagne exigeait que les responsables israéliens impliqués dans le projet soient mis hors de cause avant la signature de l’accord.

Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d’être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d’espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers.