Paris: ouverture d’une enquête suite à la publication sur les réseaux sociaux de fiches d’individus signalés

©DR

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour violation du secret professionnel et recel suite à la publication sur les réseaux sociaux de fiches concernant des individus signalés, rapportent mercredi les médias français.

Ces fiches, diffusées samedi sur le compte Twitter d’un photo-reporter controversé, Jean-Paul Ney et relayées sur les réseaux sociaux, contiennent des données sensibles telles que des photos d’identité, et n’ont aucunement vocation à être rendues publiques, a-t-on indiqué.

Le porte-parole du ministère de l’intérieur, Pierre-Henry Brandet, cité par Le Parisien, a affirmé que «la diffusion publique d’informations confidentielles nuit gravement aux investigations des services de police et de renseignement. Divulguer ou relayer ce genre d’informations d’une extrême sensibilité est irresponsable, particulièrement dans un contexte de menace terroriste qui n’a jamais été aussi élevée».

Connu pour ses démêlés avec la justice, Jean-Paul Ney a été notamment condamné en première instance pour avoir diffusé le 7 janvier 2015 l’identité des frères Kouachi après l’attentat contre Charlie Hebdo, alors que la police était à leur recherche.

Avec MAP