Manchester : 19 morts et 50 blessés au concert d’Ariana Grande. La police privilégie la piste « terroriste ».

52
(c)AFP

Un «incident terroriste» dans une salle de concerts à Manchester, en Angleterre, a fait 19 morts et environ 50 blessés, a annoncé la police locale.

Les circonstances de l’incident restent pour l’instant floues. La police de Manchester a annoncé mardi qu’il y avait « des morts et des blessés » à la suite d’un « incident grave » survenu dans la salle de concerts Manchester Arena, dans l’ouest de l’Angleterre, où se produisait la chanteuse Ariana Grande. « Les services de secours répondent actuellement à des informations selon lesquelles il y aurait eu une explosion », a indiqué la police dans un communiqué sur son compte Twitter. Elle a par la suite confirmé la mort d’au moins 19 personnes ainsi qu’une cinquantaine de blessés.

La police a établi un périmètre de sécurité et recommande de ne pas s’approcher de la salle de spectacles qui peut accueillir jusqu’à 21.000 personnes. Selon un communiqué de la police des transports de Manchester, l’explosion s’est produite dans le foyer du stade qui abrite la salle de concert. Plusieurs vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux, montrant des scènes de panique.

Le centre d’urgence demande aux habitants de Manchester « de ne l’appeler pour le moment qu’en cas d’urgence vitale », afin de ne pas saturer le service des ambulances de la ville. Le trafic ferroviaire vers la gare de Manchester Victoria, proche de la salle de concerts, a été stoppé, a indiqué l’opérateur Northern Railway.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a apporté son soutien aux victimes de Manchester, ainsi qu’aux services de secours dans un post publié sur Twitter.

Avec AFP