Les rebelles au Yémen menacent l’Arabie saoudite de nouvelles attaques

148
L'attaque "a visé des zones sensibles de la capitale Ryad ennemie", a affirmé le porte-parole des Houthis, Yahya al-Saree. Crédit: DR.

Les rebelles au Yémen ont revendiqué dimanche les tirs la veille contre l’Arabie saoudite voisine et menacé ce pays de nouvelles attaques.

L’Arabie saoudite est à la tête d’une coalition militaire qui appuie le gouvernement yéménite dans la guerre qu’il mène depuis 2014 contre les rebelles Houthis soutenus par l’Iran.

L’attaque « a visé des zones sensibles de la capitale  Ryad ennemie », a affirmé le porte-parole des Houthis, Yahya al-Saree, cité par la chaîne rebelle Al-Massirah. « Nos opérations continueront tant que l’agression et le siège de notre pays continueront ».

« L’opération a été menée avec un missile balistique et 15 drones », a-t-il ajouté.

Samedi, plusieurs explosions ont secoué la capitale saoudienne. Les forces de défense aériennes ont déjoué une attaque aux missiles contre Ryad et intercepté des drones lancés par les Houthis contre le sud du royaume saoudien, selon les médias locaux.

 

Lire aussi: Yémen: les rebelles accusés d’utiliser des civils comme boucliers humains

 

M. Saree a prévenu les habitants de la région sud du royaume, frontalière du nord du Yémen, de s’éloigner « de tout site ou aéroport militaires ».

Les Houthis ont intensifié leurs attaques contre le royaume et mènent actuellement une bataille pour le contrôle de la province pétrolière de Marib, dernier bastion loyaliste dans le nord du pays.

La guerre a plongé le Yémen dans la pire crise humanitaire au monde, selon l’ONU, et fait des dizaines de milliers de morts, d’après des ONG internationales.