Les Irlandais aux urnes pour un se prononcer sur la question de l’avortement

101

Les Irlandais sont appelés à se prononcer, vendredi, pour ou contre la libéralisation de l’avortement dans un référendum historique pour ce pays de tradition catholique.
Les bureaux de vote ouvrent de 07H00 GMT à 22H00 GMT devant quelques 3,5 millions de votants, avec interdiction de faire campagne à proximité des écoles où se déroule le scrutin.
Au terme d’une campagne achevée dans une certaine tension entre partisans et opposants de l’avortement, le « Oui » à la suppression de l’interdiction constitutionnelle de l’IVG semblait en tête des intentions de vote, malgré une participation difficile à estimer et un nombre élevé d’indécis.
La mobilisation de l’électorat a été l’un des grands axes des militants anti et pro-avortement, les premiers tablant sur un sursaut de l’Irlande rurale, tandis que les seconds ont fortement encouragé les jeunes à s’inscrire et à voter.
La consultation pose précisément la question de l’abrogation du 8e amendement de la constitution irlandaise, introduit en 1983, qui interdisait l’avortement jusqu’à une réforme votée en 2013 permettant des exceptions lorsque la vie de la mère est menacée.
Jeudi, quelques milliers d’électeurs avaient déjà voté sur 12 îles au large des côtes irlandaises, en plus de personnes à mobilité réduite, hospitalisées ou encore des personnels diplomatiques et de l’Etat basés à l’étranger, qui ont pu voter par courrier.