Le prince héritier d'Abou Dhabi visé par une plainte en France

Une organisation humanitaire a déposé aujourd’hui à Paris une plainte avec constitution de parties civiles pour complicité de torture, traitements inhumains et crimes de guerre à l’encontre du prince héritier d’Abou Dhabi, Mohamed bin Zayed al-Nahyan, en visite en France, a annoncé l’avocat français de cette ONG.
Selon Me Joseph Breham, avocat de l’Alliance internationale pour la défense des droits et des libertés (AIDL), des Yéménites sont associés à cette plainte et également parties civiles. Proche du prince héritier saoudien, Mohamed ben Salman, Mohamed bin Zayed al-Nahyan, 57 ans, est le régent de fait des Emirats arabes unis.
Il est aussi le commandant suprême de leur forces armées, engagées au côté de celles de Ryad dans la guerre contre les rebelles houtis du Yémen soutenus par l’Iran. « C’est en cette qualité qu’il ordonne les bombardements » au Yémen, souligne la plainte consultée par Reuters.