Jihadistes français: Paris préfère les savoir condamnés en France que « dans la nature »

19
Le sort des jihadistes étrangers reste flou, les autorités des pays concernés refusant pour la plupart de les récupérer. DR