Israël arrête le gouverneur palestinien de Jérusalem

Le gouverneur palestinien de Jérusalem Adnane Gheith a été arrêté dimanche pour la septième fois en 18 mois, pour des activités « illégales », a indiqué la police israélienne.

M. Gheith, dont c’est la première arrestation en 2020, est accusé par Israël de mener à Jérusalem des activités pour le compte de l’Autorité palestinienne, dont il est un responsable.

« Adnane Gheith a été arrêté ce matin pour des activités palestiniennes à Jérusalem, ce qui est illégal », a déclaré le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld.

Basée en Cisjordanie, territoire occupé par Israël, l’Autorité palestinienne n’a aucun pouvoir d’agir à Jérusalem, selon la loi israélienne.

Le gouverneur palestinien de Jérusalem n’exerce donc aucune autorité sur la ville mais il est un haut responsable de l’administration palestinienne et son gouvernorat comprend une partie de la Cisjordanie, territoire contigu à Jérusalem.

Il a été arrêté pour des activités menées par son bureau pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19, a indiqué son avocat Rami Othman, qui n’a pas détaillé le contenu de ces activités.

En Cisjordanie, les autorités ont officiellement recensé plus de 200 cas de personnes contaminées au nouveau coronavirus, dont une est décédée. Côté israélien, plus de 8.000 personnes ont été infectées et 46 sont décédées, selon le bilan officiel du ministère de la Santé.

 

Lire aussi. Jérusalem: incursion de plus de 200 colons dans la mosquée d’Al-Aqsa

 

Un rassemblement de plusieurs groupes politiques palestiniens à Jérusalem a dénoncé l’arrestation de M. Gheith, indiquant qu’il avait veillé à ce que les Palestiniens de la ville disposent du matériel nécessaire pour se protéger contre le virus.

Son interpellation est destinée à « entraver l’action nationale (palestinienne) à Jérusalem », est-il ajouté dans leur communiqué.

Quelque 320.000 Palestiniens vivent à Jérusalem-Est

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montre M. Gheith portant des gants de protection être escorté par des policiers à la sortie de son domicile à Jérusalem-Est.

Israël occupe Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville, depuis la guerre des Six jours en 1967. L’Etat hébreu a ensuite unilatéralement annexé Jérusalem-Est, décision qui n’a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Quelque 320.000 Palestiniens vivent à Jérusalem-Est et espèrent y établir la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.