France: Brigitte Macron victime d'usurpation d'identité

866
Brigitte et Emmanuel Macron. Crédit: AFP

L’entourage de Brigitte Macron, l’épouse du président français Emmanuel Macron, a récemment porté plainte pour usurpation d’identité après l’envoi de faux courriels à son nom, a indiqué vendredi son cabinet.
Une enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA), a été ouverte par le parquet de Paris pour escroquerie, a-t-on appris de source judiciaire.
La plainte a été déposée à Paris à la suite d’informations parvenues à l’Elysée selon lesquelles des restaurants, des hôtels ou des prestataires de services avaient reçu des courriels demandant des avantages qui étaient signés d’un membre du cabinet avec l’adresse [email protected], a-t-on indiqué de même source.
Presidence.fr est l’adresse du site internet de « la Galerie de la présidence » qui expose une sélection de maîtres du début du XXe siècle et qui n’a aucun lien avec le site officiel du président Macron, Elysee.fr
« Une enquête est en cours », a précisé le cabinet, sans entrer dans les détails, confirmant une information de la radio RTL.
Ces courriels envoyés au Maroc, en Australie, en France ou à Hong-Kong portent sur « des petits services, des demandes d’invitation ou d’accueil privilégié pour des proches de la première dame », indique RTL.
La radio cite en exemple une demande reçue par un hôtel pour « aller chercher à l’aéroport le neveu de Brigitte Macron » et une autre réclamant deux places pour le grand prix de Formule 1 d’Australie à la Fédération australienne d’automobile.
Mais, selon le cabinet de Mme Macron, personne ne se serait présenté à ces établissements pour profiter des avantages demandés.
Pour un proche de Brigitte Macron, cité par RTL, il s’agit d’une « tentative très claire de nuire à sa réputation ».
Brigitte Macron, 64 ans, a rencontré son futur époux, de 24 ans son cadet, lorsqu’elle était sa professeure au lycée.