Décès de l'ancien dictateur bolivien Luis García Meza

206
L'ancien dictateur bolivien Luis García Meza. Crédit: DR.

L’ancien dictateur bolivien Luis Garcia Meza (1980-1981) est décédé, dimanche dans un hôpital militaire de la capitale La Paz, à l’âge de 86 en raison de problèmes dans les voies respiratoires, a-t-on indiqué de source médiatique.
« Luis Garcia Meza est mort ce matin après avoir été victimes d’une série d’arrêts cardiaques causés par la détérioration de son état physique au cours des derniers mois », a-t-on précisé de même source.
Extradé depuis le Brésil vers la Bolivie en mars 1995, l’ancien dictateur avait été condamné par un tribunal bolivien à 30 ans de prison sans possibilité de bénéficier de grâce pour les crimes commis lors de sa dictature.
Lire aussi: Un ministre bolivien assassiné par des mineurs en grève
L’ancien dictateur purgeait sa peine dans la prison de haute sécurité de Chonchocoro dans les hauts plateaux en compagnie de son ministre de l’Intérieur, Luis Arce Gomez.
Souffrant d’une maladie cardiaque, il avait passé les cinq dernières années dans un hôpital militaire et s’est vue refuser, il y a deux ans, une demande de libération conditionnelle.
En janvier 2017, la Cour de Rome avait condamné Luis Garcia Meza ainsi que sept autres anciens dictateurs de l’Amérique latine à la réclusion à perpétuité pour des crimes commis contre des italo-américains dans le cadre de la funeste « Opération Condor », campagne de répression menée entre les années 1970 et 1980 par les services secrets d’Argentine, du Chili, de Bolivie, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay.