Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

590
Crédit: AFP.

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Masque obligatoire dans tout Paris –

Le port du masque va devenir obligatoire dans tout Paris, et non plus seulement dans certains quartiers de la capitale, a annoncé jeudi le Premier ministre français Jean Castex.

Après Marseille, d’autres grandes agglomérations françaises pourraient être concernées, a-t-il déclaré.

Le port du masque sera obligatoire dans l’enseignement supérieur mais également pour tous les élèves de plus de 11 ans, y compris pendant les récréations, a précisé le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer.

– France: « recrudescence incontestable » du virus –

Le gouvernement constate une « recrudescence incontestable de l’épidémie » sur tout le territoire, a indiqué le Premier ministre français. Avec Paris et les Bouches-du-Rhône, 21 départements sont désormais en zone rouge.

« C’est maintenant qu’il faut intervenir », a-t-il insisté. Avec « 39 cas positifs pour 100.000 », c’est « quatre fois plus qu’il y a un mois ».

 

Lire aussi: Coronavirus: la Belgique place Paris en « zone rouge » pour y restreindre les déplacements

 

Les autorités fixent l’objectif à court terme d’un million de tests hebdomadaires contre plus de 800.000 actuellement. Le ministre de la Santé Olivier Véran a rappelé qu’un stock national d’un milliard de masques devrait être atteint d’ici la fin septembre.

– Plus de 826.000 morts –

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 826.512 morts dans le monde depuis  fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 11h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 179.743 décès pour 5.823.685 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 117.665 morts, le Mexique avec 62.076 morts, l’Inde avec 60.472 morts, et le Royaume-Uni avec 41.449 morts.

– Séoul: l’Assemblée nationale fermée –

L’Assemblée nationale sud-coréenne a été fermée jeudi après la découverte d’un journaliste testé positif qui y couvrait un événement. Un groupe de députés s’est placé en quarantaine.

Pour le quatorzième jour consécutif, les contaminations ont dépassé la centaine (441 nouveaux cas jeudi) en Corée du Sud.

Depuis mardi, toutes les écoles et collèges de la région de Séoul ont repris l’enseignement à distance.

Les boîtes de nuit, les musées, les bars karaoké sont désormais fermés et les grands rassemblements et les cérémonies religieuses sont interdits. Les rencontres sportives se disputent à nouveau à huis-clos.

– Allemagne: 50 euros d’amende pour absence de masque –

L’Allemagne va durcir les restrictions, selon un projet d’accord entre régions et gouvernement. Des amendes de 50 euros seront infligées en cas de non-respect du port du masque.

 

Lire aussi: Coronavirus: 13 joueurs et membres du staff du FUS testés positifs

 

Le pays va également interdire jusqu’à la fin de l’année le public dans les stades, les lieux culturels, festivals ou foires.

Le pays enregistre environ 1.500 nouveaux cas quotidiennement, au plus haut depuis la fin du mois d’avril. Le record est à 6.000 début avril.

– Rwanda: couvre-feu rallongé –

Le gouvernement rwandais rallonge le couvre-feu, jusqu’ici de 21h à 05h, et le passe de 19h à 05h, après la découverte de 217 nouveaux cas mardi, son record quotidien.

Les écoles sont restées fermées et les transports publics entre Kigali et les autres régions sont suspendus.

Le pays a rouvert ses vols internationaux aux touristes munis d’un certificat prouvant qu’ils ne sont pas contaminés. Mais ses frontières terrestres sont toujours fermées.