Attaque meurtrière au Pakistan: une vingtaine de morts, le vice-président du Sénat visé

16

L’attaque s’est produite près de la ville de Mastung, à 50km de la capitale de la province du Balouchistan, Quetta.

Cette province frontalière de l’Iran et de l’Afghanistan, est la plus grande et la plus pauvre province du pays alors qu’elle possède de grandes ressources énergétiques. De par sa localisation et sa richesse elle est fréquemment la proie d’attentats et d’attaques terroristes.

Le vice-président du Sénat, Maulana Abdoul Ghafoor Haideri, a confié par téléphone après l’attaque ne souffrir que de légères blessures. « Je suis vivant. Allah m’a sauvé la vie. C’était une explosion soudaine, des morceaux du pare-brise m’ont frappé. Je suis blessé mais vivant ». Cependant son chauffeur n’a pas eu la même chance.

Selon la police de Mastung, cet attentat, non revendiqué, a été commis par un kamikaze. Le responsable de la police Ghazanfar Shah a souligné qu' »il n’est pas encore clair s’il s’agit d’une bombe posée ou d’un attentat-suicide ».